Le privé, on l’a déjà essayé… en 2022, c’est dépassé

Depuis le milieu du vingtième siècle, le Québec s’est doté de services publics visant à répondre aux besoins de la population et à aplanir les disparités socio-économiques. Ceux-ci constituent le cœur du filet social dont dépend le bien-être d’une large majorité de la population, et ont mis fin à l’emprise arbitraire dont jouissait auparavant le secteur privé dans la prestation de services. D’ailleurs, c’est précisément pour mettre fin à la mainmise des intérêts privés sur les services que le secteur public québécois a été mis en place, dans une perspective d’équité, de justice sociale et de démocratie. Lire l’article complet

Baisser les impôts? C’est moins d’argent pour nos services publics et nos programmes sociaux.

Encore des baisses d’impôts? C’est ce que proposent 3 partis en lice pour former le prochain gouvernement. L’augmentation du coût de la vie peut rendre l’idée séduisante, mais méfions-nous de cette vieille idée qui aura des conséquences néfastes, en nous privant de façon récurrente de milliards $ annuellement, à moins de venir avec plus de progressivité.
C’est un financement adéquat des services publics et des programmes sociaux qui permettrait de lutter efficacement contre la pauvreté et l’augmentation du coût de la vie en rendant, par exemple, les services de garde plus accessibles, en construisant plus de logements sociaux en dehors de la logique du marché privé de l’habitation où en augmentant les prestations d’aide sociale.
Une véritable réflexion sur la fiscalité québécoise est nécessaire, fondée sur une réelle préoccupation pour le financement adéquat des services publics, la lutte contre les inégalités sociales et les changements climatiques. Nous proposons plusieurs solutions fiscales qui permettraient de générer près de 14 milliards $ de revenus supplémentaires, tout en partageant mieux la richesse. Parmi elles, une taxe sur le patrimoine du 1% des plus riches et l’augmentation du nombre de paliers d’imposition de 4 à 9 aurait pour avantages de récolter 2,5 milliards $ supplémentaires pour les fonds publics tout en accordant une baisse d’impôt pour le quart des contribuables.
📌Notre document: bit.ly/3OV76TE
➕Texte collectif signé par le comité suivi de la Coalition diffusé à la veille de la campagne électorale:

Budget du Québec: la Coalition Main rouge rappelle l’urgence de renforcer le filet social

Montréal, le lundi 14 mars 2022 – La Coalition Main rouge demande au ministre des Finances du Québec, Éric Girard, d’imiter plusieurs États qui réfléchissent à la mise en œuvre d’une taxe sur la richesse. Selon les organisations syndicales, communautaires et féministes qui la composent, le 22 mars le ministre doit envoyer un signal fort : la sortie de pandémie doit passer par une augmentation de la contribution fiscale des ultrariches. C’est pourquoi la Coalition Main rouge a déployé ce matin un immense filet devant le ministère des Finances car des mesures s’imposent pour renforcer le filet social. Lire l’article complet

Interventions pré-budgétaires 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pandémie a, s’il le fallait, révélé les conséquences dramatiques des inégalités sociales qui persistent au Québec. Le sous-financement de nombreux programmes sociaux notamment en matière de lutte à la pauvreté et à l’itinérance et de logement social est criant, il est urgent de réinvestir de façon structurante dans les services publics et de mieux soutenir la mission des organismes communautaires

Pendant que le gouvernement Legault refuse publiquement de mettre à contribution les plus riches et d’instaurer toutes nouvelles mesures fiscales progressive, les milliardaires continuent de s’enrichir.

Dans les dernières semaines, la Coalition Main rouge a fait la promotion de son document + de 10 milliards $ de solutions mis à jour sur les solutions fiscales afin de presser Québec d’agir pour mieux partager la richesse et renforcer notre filet social, incluant la nouvelle proposition de «taxer la richesse» pour laquelle une vignette a été produite pour les réseaux sociaux .

En vue du budget 2022, une campagne de lettres au ministre des Finances a été lancée. Plus d’une centaine d’organisations y ont pris part!

La lettre-type peut être téléchargée et personnalisée.

Taxer la richesse rapporterait 4 milliards $ par année au Québec!

Au Québec, il est c’est possible d’être très riche et d’avoir peu ou pas d’impôt à payer!

Pour changer cette injustice, nous devons augmenter le nombre de paliers d’imposition et les taux exigés, comme nous le proposons. Toutefois, il faut faire plus taxer aussi le patrimoine des ultra-riches, soit tout les avoirs que leurs hauts revenus leur permettre de s’approprier (actions, propriétés d’ici et d’ailleurs, voitures de luxe, bateaux, hélicoptères, œuvres d’art, etc.)

C’est pourquoi nous proposons de taxer le patrimoine et non seulement le revenu. Cette «taxe sur la richesse» aurait pour base d’imposition la valeur nette de tous les actifs des ménages. Elle toucherait seulement le 1% des plus riches de la société québécoise et rapporterait environ 4 milliards $ par année!.

Alors que d’autres crises se profilent (crise climatique, inégalités sociales, autres pandémies), notre société a besoin d’argent pour financer adéquatement ses services publics et programmes sociaux, afin d’accroître sa résilience, entreprendre une transition écologique et venir en aide aux populations les plus touchées par ces crises.

Le gouvernement du Québec doit adopter des mesures fiscales progressistes, dont celle-là, pour lutter contre les inégalités, ça presse.

La Coalition Main rouge a maintenant 20 solutions fiscales permettant d’aller chercher 14 milliards $ par année ! Ce qu’il manque, c’est de volonté politique!

Pour en savoir plus, lisez notre document mis à jour

 

Maintenant 14 milliards $ en solutions fiscales: le gouvernement Legault a les moyens de faire mieux

Lors de son discours inaugural la semaine dernière, le premier ministre François Legault a ignoré les trous

dans notre filet social, les insuffisances en matière de lutte à la pauvreté et de logement social.

Pour une relance post-pandémie qui soit juste et porteuse de plus de solidarité, nous devons faire des choix audacieux.

Il faut freiner l’accroissement des inégalités sociales pour éviter que les plus pauvres et les travailleuses et

travailleurs fassent les frais des prochaines crises. Il est passé le temps où la peur des déficits et de la dette publique pouvaient justifier l’inaction: nous avons amplement les moyens.

La Coalition Main rouge a ajouté une nouvelle mesures fiscales pour atteindre 20 solutions fiscales permettant d’aller chercher 14 milliards $ par année ! Ce qu’il manque, c’est de volonté politique!

Lisez notre document mis à jour.

À quelques semaines d’un mini-budget, qui sera déposé le 25 novembre, faisons entendre nos voix pour une sortie de crise juste et solidaire.

Un budget pour la justice sociale! Conférence

Le 3 février 2021,  conférence virtuelle «Un budget pour la justice sociale», avec l’IRIS et la Coalition Main rouge.

En tenant mordicus à viser un retour à l’équilibre budgétaire en 5 ans, sans remettre en question les versements au Fonds des Générations ou imposer de hausses d’impôts aux plus riches et aux grandes entreprises, le ministre des Finances Éric Girard laisse planer le retour à l’austérité. 

Alors que la pandémie a mis en lumière les conséquences dramatiques du sous financement chronique des services publics et de l’affaiblissement du filet social, il est plus que temps que le Québec réinvestisse massivement, choix qu’il n’a pas fait même en période de surplus budgétaires!

Le retour à l’austérité n’est pas une fatalité! Nous avons les moyens de lutter contre les inégalités socio-économiques avec ambition, de financer adéquatement nos services publics et mettre en œuvre une relance porteuse de plus de justice sociale.

À quelques jours de la date butoir de signature d’une pétition demandant le renforcement du filet social, la Coalition Main rouge, en collaboration avec l’IRIS, a tenu le 3 février 2021, une conférence virtuelle portant sur la justice fiscale avec Philippe Hurteau de l’IRIS, Dominique Daigneault (Conseil central du Montréal métropolitain – CSN  CCMM-CSN), Chantal Santerre (ATTAC-Québec) et Élisabeth Gibeau (Union des Consommateurs) de la Coalition Main rouge.

L’événement était animé par Virginie Larivière (Collectif pour un Québec sans pauvreté et Coalition Main rouge)

La vidéo est disponible sur la page Facebook de la Coalition: https://fb.watch/3t8qVOGAIx/

  • Pour s’afficher en vue du budget: Bandeau Facebook «Un budget pour renforcer le filet social»

Renforcer le filet social, pour se protéger des crises: signons la pétition!

Les inégalités sociales restent grandes au Québec, comme la pandémie de la COVID-19 le démontre. Au lieu de recourir à l’austérité, il faut revoir  la fiscalité afin de renforcer le filet social, le meilleur rempart en temps de crises.

À la veille d’un budget du Québec, nous exigeons du gouvernement un engagement ferme en faveur de la justice fiscale et sociale ! Le prochain budget du Québec déterminera en grande partie notre capacité collective à traverser cette crise, et les autres qui pourraient subvenir. La population du Québec a suffisamment souffert du désinvestissement dans les services publics et les programmes sociaux. Il est grand temps de s’engager dans le renforcement de notre filet social !

 Pétition en vue du prochain budget québécois.

On peut la diffuser largement, par exemple:

  • En aimant et en partageant la vignette à partir de la page Facebook de la Coalition
  • En invitant vos membres et la population à signer la pétition dans vos communications médiatiques, et dans vos communications interne en partageant le lien vers le microsite de cette campagne
  • En partageant  les vignettes produites:
  • En utilisant le bandeau Facebook, en n’oubliant pas de rappeler le lien pour en savoir plus
  • En partageant les visuels. On peut télécharger la vignette 1 et vignette 2 destinées à Instagram

Matériel de promotion en résumé:

Strengthening the social safety net to protect ourselves from crises!

SIGN THE PETITION

With a Quebec budget around the corner, we demand a strong commitment to social and fiscal justice on the government’s behalf! Quebec’s next budget will determine in large part our ability to get through this crisis, as well as other crises that may arise. Quebec’s population has suffered enough from cuts to public services and social programs. It is high time to commit to strengthening the social safety net! Lire l’article complet

Déçue de la mise à jour budgétaire, la Coalition Main rouge lance une pétition en faveur de mesures fiscales qui permettront de renforcer le filet social

Montréal, le 13 novembre 2020 – Déçue d’une mise à jour économique qui fait fausse route , la Coalition Main rouge, qui regroupe des organisations sociales, communautaires, syndicales et féministes, lance aujourd’hui une pétition exigeant du gouvernement qu’il mette en œuvre, dès le prochain budget, des solutions fiscales qui lui permettront de financer le nécessaire  renforcement du filet social québécois Lire l’article complet