Organisations en grève le premier mai

En grève

La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics appelle à une journée de grèves, d’actions, de mobilisation sociale et de perturbations économiques le 1er mai 2015. Les groupes membres de la Coalition et leurs alliés sont invités à s’organiser dans leurs milieux pour que le message lancé au gouvernement soit sans équivoque: non à l’austérité, oui à la redistribution de la richesse.

Des centaines de groupes communautaires, des associations étudiants et des syndicats seront en grève le 1er mai prochain. Plus de 868 à ce jour.

Ci-bas, vous trouverez la liste de ces groupes (notez que la Coalition 1er mai 2015 et le  MÉPACQ tiennent aussi des listes de groupes en grève, cette liste inclue normalement les groupes de ces deux listes). Cette liste est bien sûr appelée à grossir puisque plusieurs organisations votent actuellement des mandats. Se joignent à ces groupes un ensemble d’autres organisations qui, sans prendre de mandat de grève, seront fort actifs au cours de cette Journée internationale des travailleurs et travailleuses ! Le 1er mai,  refusons les politiques d’austérité et exigeons une meilleure redistribution de la richesse.

Vous ne faites pas partie de la liste et votre groupe a un mandat de grève? Inscrivez le nom de votre organisation à l’adresse http://bit.ly/1DiGhih.
Nous l’ajouterons à la liste.

ORGANISATIONS : Lire l’article complet

Comité d’accueil pour le ministre Leitão, le 30 mars à Montréal

Affiche pour le comité d’accueil pour Carlos Leitao

 

 

Le 26 mars, le ministre des Finances Carlos Leitão déposera un deuxième budget d’austérité. Le 30 mars, il ira le présenter à ses amis de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Allons redire haut et fort que nous nous opposons aux mesures d’austérité, aux compressions et aux tarifs dans nos services publics.
Austérité = + de pauvreté et + d’inégalités! Nous exigeons une meilleure redistribution de la richesse dès maintenant.

Comité d’accueil pour le ministre des finances
Lundi 30 mars, à 12h00
Devant l’hôtel Bonaventure (900 rue de la Gauchetière Ouest à Montréal).

Événement facebook à partager ici.

Le gouvernement nous attaque, augmentons la pression! Semaine d’actions dérangeantes du 22 au 27 février 2015:

Affiche Ripostons nationaleLe gouvernement libéral attaque le modèle social permettant au Québec d’être une société plus égalitaire que d’autres. En effet, au cours des derniers mois, il a annoncé de nombreuses coupures et compressions dans divers secteurs dont l’aide sociale; le transport adapté et repas des personnes handicapées; la protection de la jeunesse; les services aux enfants souffrant de déficience intellectuelle et de troubles envahissant du développement; la santé mentale; la santé publique; les soins aux personnes aînées; le développement des communautés et développement régional; la protection de la faune; les cégeps et universités; les CPE et les services de garde; les commissions scolaires; etc,.

Aux conséquences dramatiques de ces coupures s’ajoutent la hausse des tarifs qui se poursuit : taxe santé, CPE et services de garde, facture d’Hydro-Québec; l’attaque appauvrissante des caisses de retraite des employés municipaux (adoption du projet de loi 3) ainsi que les compressions et la réorganisation monstre dans la santé et les services sociaux (projet de loi 10) qui menacent ces services essentiels à la population.

La population est attaquée!

Il est temps d’augmenter la pression et de perturber le cours inacceptable des choses. Quand les moyens de pression symboliques comme les manifestations et les pétitions ne fonctionnent pas, il faut aller plus loin pour empêcher le saccage de notre filet social !

Faisons savoir aux membres du gouvernement libéral et aux plus nantis trop souvent épargnés par les mesures d’austérité, qu’appauvrir les gens et mettre à mal nos services publics, alors que des milliards de dollars dorment dans les coffres des entreprises et dans les paradis fiscaux, ça ne passe pas !

Il est urgent de redistribuer la richesse afin que les droits humains soient toujours mieux respectés. La semaine du 23 au 27 février, partout au Québec, on augmente la pression!

Toutes et tous sont invités à organiser des actions de tout genre dans leurs milieux, dans leurs villes et dans leurs régions.

À Montréal, la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, conjointement avec la Coalition montréalaise pour la survie des services publics, organisera une action le lundi 23 février. Détails à venir.

Pour coordonner une action dans votre région, veuillez contacter un des groupes répondants de la Coalition. Informez-nous des actions prévues dans vos milieux pour que nous les diffusions! Pour nous rejoindre: info@nonauxhausses.org

Toutes et tous sont invités à organiser des actions de tout genre dans leurs milieux, dans leurs villes et dans leurs régions.

Matériel de mobilisation général à télécharger et à faire circuler:

Affiche;
Tract;
Événement facebook pour la semaine d’action où toutes les actions seront relayées;
Image de profil facebook à télécharger;
Bandeau pour le web et les pages facebook, à télécharger.

Comité d’accueil pour le premier ministre Couillard, à Montréal

2015Fév03 AfficheCouillardwebLe 3 février, le premier ministre Philippe Couillard prononcera une conférence devant ses amis de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain sur le thème
«Ensemble on fait avancer le Québec sur la voie de la prospérité».

Allons redire haut et fort que nous savons bien que c’est FAUX! Austérité = + de pauvreté + d’inégalités

Comité d’accueil pour le premier ministre
Mardi 3 février, à 11h30;
devant le Palais-des-Congrès,
1001, Place Jean-Paul-Riopelle, à Montréal.

Événement facebook ici.

L’austérité est une histoire d’horreur ! Le 31 octobre, on manifeste contre le massacre

Vignettemanif31octobreDes coupures dans les programmes d’aide à l’emploi pour les personnes vivant avec un handicap ou un problème de santé mentale, des programmes pour les enfants de milieux défavorisés amputés, des budgets dans les écoles qui passent au tordeur, des coupes à l’aide sociale, des difficultés financières et des suppression d’activités dans les organismes communautaires, des factures d’électricité encore plus salées, des compressions dans la protection de la faune, des coupures de postes en santé, des compressions records dans les universités… L’histoire de l’austérité est une histoire d’horreur! 

Pour ajouter à l’horreur, on maintien les baisses d’impôt et les cadeaux fiscaux aux personnes les plus riches et aux grosses entreprises, ce qui nous prive collectivement de revenus majeurs et augmente les inégalités sociales.

Même si la très grande majorité de la population subit déjà de plein fouet cette austérité, le gouvernement va plus loin et annonce un grand « ménage ». Cet automne, deux «commissions» auront comme mandat de trouver des millions $ et de revoir la fiscalité du Québec ainsi que l’ensemble des programmes. Considérant les experts choisis pour siéger à ces commissions, et leur mandat très orienté, la population doit s’attendre à un véritable massacre de ses services publics et de ses programmes sociaux !

D’ailleurs, avant même que les travaux des commissions sur la fiscalité québécoise et sur la révision des programmes ne soient avancés, les annonces de coupures et des impacts de celles-ci continuent de se succéder.  Le ministre des finances, Carlos Leitao, reconnait que les services pourraient passer à la trappe, et le premier ministre, Philippe Couillard, qu’il pourrait annoncer des refontes majeures dès la mi-septembre.

La richesse existe, nous avons les moyens de faire autrement !

L’austérité n’est pas une fatalité. D’autres choix sont possibles ! Nous proposons d’ailleurs un ensemble de solutions fiscales pour mieux redistribuer la richesse. Au moins 10 milliards $ de plus par année permettraient de financer les services publics et les programmes sociaux sans porter atteinte à la justice sociale.

À l’Halloween, déguisez-vous et venez manifester contre le carnage.

QUAND? 31 octobre, à 11h00

OÙ: Montréal, rassemblement au coin des rues McGill College et Sherbrooke; la manifestation se terminera au 357 de la Commune Ouest

Matériel de mobilisation à reproduire et à diffuser largement

Transport organisé à partir de différentes villes
Voici la liste des personnes à contacter pour vous inscrire pour un autobus en provenance des différentes régions:

  • Centre-du-Québec – Christine (AGEPA) – 819-795-4441 / agepa@videotron.ca
    – Plessisville, départ à 8h, dans le stationnement derrière l’église St-Calixte (1460, rue St-Calixte).
    – Victoriaville, départ à 8h25, dans le stationnement du Pavillon Agri-sport derrière le Colisée Desjardins (400, boulevard Jutras Est).
    – Drummondville, départ à 9h15, dans le stationnement du Sears (755, boulevard René-Levesque)
  • Mauricie – Table de Concertation du Mouvement des femmes de la Mauricie – 819-372-9328
  • Côte-Nord – Michel (Table des groupes populaires de la Côte Nord) : 418-589-2809
  • Québec- Vania ou Anne-Valérie (RÉPAC) : 418-523-4158
  • Saguenay-Lac-St-Jean – Caroline ou Simon (MÉPAC SLSJCC) : 418-412-4545
  • Outaouais – Josyane (Logemen’occupe) : 819-246-6644.
  • Montérégie – Julie (TROCM) : 450-347-4110
  • Abitibi-Témiscamingue – REPAT : 819-762-3114
  • Lanaudière – Diane (MÉPAL) : 450-752-4700
  • Laurentides – Sophie (ROCL) : 450-438-8005

** Pour plus d’informations, nous vous invitons à contacter Joël Pedneault à <info@mepacq.qc.ca>

Le 31 octobre, des actions régionales s’organisent aussi !

  • À Sherbrooke : Rassemblement à 11h30 face à l’école Secondaire Mitchell-Montcalm – pavillon Mitchell, dans le parc Rodolphe Vallée. Informations : 819-470-1158 / http://on.fb.me/1FEkvak.
  • À Rimouski : Rassemblement à 10h30 (début de la marche à 11h) à l’Église St-Agnès (327, rue Saint-Germain Est, à Rimouski). Informations: 418-722-0621 / http://on.fb.me/ZOa1UX. Des groupes de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine se joindront à cette manifestation. Pour en savoir plus à cet effet, Véronique (ROCGIM) : 418-364-7743
  • À Jonquière : Rassemblement à l’édifice Marguerite-Belley à 11h15. Informations : 418-668-4876 / https://www.facebook.com/events/366797146817817/
  • À La Tuque : Rassemblement à 11h au parc des Générations (rue St-Antoine, derrière la Place du parc). Informations : 819-523-6377.
  • À Baie-Comeau : Rassemblement à 11h à l’intersection des boulevards Blanche et Laflèche. Informations : 418-589-2809

Consultations de la Commission d’examen de la fiscalité: Pour se faire entendre, il faut se mobiliser!

Affiche modifiable pour les mobilisations autour des consultations de la Commission d'examen de la fiscalité québécoise

Affiche modifiable pour les mobilisations autour des consultations de la Commission d’examen de la fiscalité québécoise

Alors que les annonces des impacts coupures résultant des compressions budgétaires du dernier budget qui font quotidiennement les manchettes, deux commissions  ont comme mandat de trouver encore davantage d’argent pour renflouer les coffres de l’état.

La Commission d’examen sur la fiscalité québécoise tiendra des consultations publiques dans les prochaines semaines, et des forums citoyens dans les prochains jours.

Les groupes sociaux se feront entendre à l’extérieur des audiences publiques de la Commission sur la fiscalité.

Lire l’article complet

Grande manifestation unitaire le 22 août à Montréal

Depuis les 30 dernières années, les gouvernements du Québec ont pris le virage (à droite !) des politiques néolibérales. Privatisations d’entreprises ou de services publics, négociations d’accords de libre-échange, politiques de « déficit zéro », compressions budgétaires dans les services publics et les programmes sociaux et tarification des services publics ne sont que quelques exemples. Maintenant, le gouvernement parle de partenariats publics-privés, du principe d’utilisateur-payeur et d’importantes baisses d’impôts.

Si ces politiques prétendent vouloir que chacunE paie sa juste part, leur conséquence est plutôt l’accroissement des inégalités sociales. Les politiques néolibérales appauvrissent la classe moyenne et maintiennent les personnes les plus démunies de notre société dans une situation de pauvreté inacceptable. Et les femmes sont toujours plus pauvres que les hommes.

Alors que le budget 2007 contenait de nouvelles baisses d’impôt bénéficiant aux plus riches et aux entreprises ainsi que l’abolition de la taxe sur le capital, celui de 2010 annonçait une hausse majeure des frais de scolarité, l’instauration d’une taxe santé de 200 $ par année, une hausse majeure de 20 à 30 % du bloc patrimonial des tarifs d’hydro-électricité à partir de 2014. Ces mesures régressives ont appauvri la classe moyenne québécoise et fragilisé la situation déjà précaire des plus pauvres. La marchandisation des services publics a affaibli notre filet social.

Lire l’article complet

13 juin – Journée nationale d’actions

Le Québec est en pleine ébullition. Entre les manifestations étudiantes, le tintamarre des casseroles, la répression policière et la loi spéciale, le printemps « érable » semble se diriger vers une protestation sociale à la grandeur du Québec. Si la grève était étudiante, le mécontentement, lui, est devenu populaire.

Une journée nationale d’actions le 13 juin prochain

L’Assemblée nationale termine ses travaux le 15 juin et il faut donner un dernier grand coup avant la pause estivale. Ainsi, pour remettre nos revendications et nos alternatives fiscales à l’avant-plan et pour démontrer notre opposition à la loi spéciale, la Coalition en appelle à une journée nationale d’actions le 13 juin 2012 pour revendiquer :

  • L’abolition des hausses de taxes et de tarifs (taxe santé, droits de scolarité et tarifs d’électricité)
  • La mise en place d’alternatives progressistes (par ex., un 4e palier d’impôt pour aller chercher 1 milliard $ dans les poches des plus riches)
  • Le retrait de la loi spéciale

Affiche pour le 13 juin – format pour impression immédiate
Affiche pour le 13 juin – format avec ligne de coupe pour impression

Tract pour le 13 juin

À MONTRÉAL
Rassemblement devant la conférence de Montréal devant l’Hôtel Hilton Bonaventure, 900 de La Gauchetière (coin Mansfield) à 12h00

Lire l’article complet

Quelques images de la manifestation du 23 novembre 2010

La colère contre les mesures injustes du dernier budget du gouvernement Charest a monté d’un cran le 23 novembre !
Plus d’une centaine de membres de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics ont bloqué pendant 90 minutes toutes les entrées de l’édifice d’Hydro-Québec à Montréal ! Plus de 1500 personnes étaient dans les rues de Montréal pour les appuyer !

Voici quelques images de la manifestation :

Le ton monte contre les mesures injustes du budget du gouvernement Charest

Montréal, le 23 novembre 2010 – La colère contre les mesures injustes du dernier budget monte d’un cran aujourd’hui, alors que la Coalition opposée à la tarification et la privatisation des services publics organise des actions directes et des rassemblements publics dans les villes de Montréal, Québec, Gatineau, Sherbrooke, Longueuil et Rivière-du-Loup. À Montréal, au moins un millier de personnes participent au blocage d’un édifice gouvernemental.

Marie-Ève Rancourt du Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec explique la radicalisation des actions de la Coalition : « Depuis la présentation de son budget, le 29 mars, le premier ministre Charest et son gouvernement ont fait la sourde oreille aux protestations de la population. Leur seule concession a été l’abandon du ticket modérateur sur la santé et encore là, ils nous ont déjà avertis qu’ils allaient trouver l’argent ailleurs dans nos poches. Comme le gouvernement ne comprend pas, nous nous devons de monter le ton. »

Lire l’article complet